La préparation d’un voyage et d’autant plus une expatriation est source de stress. Certains ne sont pas habitués à franchir les frontières. D’autres sont anxieux du trajet. La traversée de la Manche a cette particularité qu’il faut passer par les douanes française et britannique. Mais alors, à quoi s’attendre ? Comment se déroule un passage à la douane ?

 

De quoi parle-t-on ?

Le passage à la douane renferme différents niveaux. La situation de base consiste en un contrôle d’identité en montrant tous les papiers d’identité des personnes voyageant avec vous ainsi que de vous-même aux agents douaniers qui peuvent vous poser quelques questions à l’instar des raisons de votre visite, si vous avez l’habitude de venir en Angleterre…

Mais il est aussi possible que les services douaniers demandent un contrôle qui peut s’appliquer sur vos bagages et marchandises, votre moyen de transport ou votre personne et les personnes vous accompagnant.

Il faut avoir conscience que les contrôles sont routiniers et concernent l’ensemble des voyageurs. Sachez toutefois que la douane s’engage à respecter votre droit à un accueil de qualité notamment en assurant le bon déroulement du contrôle et en réduisant sa durée.

 

Un contexte tendu

En premier lieu, il faut avoir à l’esprit que les contrôles douaniers sont fréquents. Ils interviennent dans une atmosphère assez mouvementée pesant sur la circulation des personnes entre la France et l’Angleterre. En effet, le Royaume-Uni est face à une montée des inquiétudes au sujet de la réinstauration d’une frontière « dure » entre les deux Irlande. Il a aussi été critiqué pour son laxisme envers l’immigration illégale et la lutte contre les trafics de drogue et d’armes, le tout sous-tendu par les attentats de Londres et Manchester. Cet état de fait met les agents douaniers dans une situation délicate car tout passager peut dissimuler de la drogue ou autres marchandises illicites.

 

Le cadre légal

Ce sont différents textes de loi attenant au droit pénal qui organisent les passages et les contrôles douaniers. Ils sont orchestrés par le Home Office au Royaume-Uni qui a donné naissance à la Border Force.  En France, l’article 60 du code des douanes confère l’autorité nécessaire aux agents afin de mener à bien les missions de contrôle.

Ces derniers peuvent interroger et contrôler toute personne quittant ou entrant sur le sol anglais. La loi encadre le contrôle qu’il s’agisse du véhicule, des bagages ou de la personne. Même si vous êtes en retard, vous ne pouvez refuser un contrôle. Quoiqu’il en soit, il ne peut excéder 6 heures.

 

 

Les étapes du passage à la douane

Malgré toutes ces informations, vous vous demandez toujours ce qu’il vous attend concrètement à la douane. Une borne automatique vérifie en premier lieu votre réservation et vous indique le lieu et la date de votre embarcation définitive. Par exemple, pour le tunnel sous la Manche pas de panique si vous êtes en retard, vous pouvez aisément prendre le train suivant ou si vous êtes en avance et que les trains ne sont pas bondés, vous pouvez partir plus tôt. Toutefois si vous souhaitez prendre le bateau ou le train à l’heure indiquée sur votre billet, pensez à arriver en avance, minimum 35 minutes, respecter 45 minutes d’avance serait préférable. Il peut y avoir du monde et les contrôles d’identité prennent généralement quelques minutes par voiture.

Si vous sortez de France pour rejoindre le Royaume-Uni, vous passerez d’abord par les douanes françaises. Il s’agit d’une vérification de vos papiers d’identité ainsi que de ceux des personnes présentes dans le véhicule. Puis, ce sera au tour des douanes britanniques. Ne soyez pas étonnés si chaque personne du véhicule est scrutée au millimètre, c’est coutumier, même pour les bébés !

Une fois les vérifications terminées, il se peut que des agents douaniers vous demandent de vous mettre sur le côté et vérifient votre véhicule, essentiellement pour la drogue. Des chiens peuvent renifler votre voiture. Un agent passe au détecteur volant, portières, tableau de bord et autres recoins de votre véhicule.

Il arrive également que la police douanière demande à voir l’intérieur du véhicule. Elle peut demander à jeter un œil sur vos bagages. Elle peut vous poser plusieurs questions : Où allez-vous ? Où allez-vous être hébergés ? Avez-vous le numéro de téléphone de la personne qui vous héberge ? Quel est le but de votre venu ? Etc.

Gardez à l’esprit que ces contrôles sont routiniers et qu’ils ne vous incriminent en rien.

 

Les documents essentiels à avoir à portée de main

Pour gagner du temps, ayez quand même vos papiers d’identité à portée de main et votre billet de réservation. N’oubliez pas votre carte grise, les papiers du véhicule et votre permis de conduire. Attention ! Ce dernier ne constitue pas un document d’identité. Notez bien également que depuis le 15/01/2017, une Autorisation de Sortie de Territoire est nécessaire pour les mineurs résidant en France et non accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale. Pour les ressortissants non européens, il vous faudra posséder un Visa.

 

La bonne attitude à adopter

Dans tous les cas, gardez une attitude optimiste. Restez souriants et aimables. Un comportement serein inspire une certaine confiance et vous donne du crédit. Nous vous attendons avec impatience en Angleterre ! 😉

 

 

 

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>