Beaucoup de questions ont été posées sur le vivre ensemble entre musulmans et non musulmans au Royaume-Uni à la suite des attaques de Manchester et de Londres qui ont plongé le pays dans un profond émoi et une vive tristesse. Muslim Moves a choisi de vous répondre en expérimentant la fréquentation de lieux publics tels que les parcs, banques, administrations et écoles publiques par une femme voilée. Cette dernière a cherché à rentrer en interaction avec différentes personnes non musulmanes, hommes et femmes, jeunes ou vieux, anglais de souche ou d’origine étrangère.

« Évidemment les contrôles et la présence policière étaient renforcés, par exemple quand je suis rentrée dans le Leicester City Council, l’équivalent de la mairie en France, le caddie d’un homme d’une cinquantaine d’année a été fouillé. Il y avait deux policiers alors que d’habitude il n’y en a pas. Idem à la sortie de l’école de mon fils, au cours de la semaine suivant l’attentat de Manchester plusieurs policiers étaient postés aux abords de l’établissement. Son école est fréquentée en grande majorité par des musulmans, on se rend compte que le gouvernement n’attend pas pour assurer la sécurité de tous ses citoyens y compris les plus petits !

Au sujet de l’école, j’ai cherché à m’entretenir avec la professeure de mon fils, une femme blonde d’une trentaine d’année, afin d’avoir un rapide bilan sur les quelques dernières semaines écoulées. Elle a été très cordiale, à l’écoute, disponible, m’accordant autant de temps que nécessaire.

Pour ce qui est du City Council, je me suis dirigée vers un homme d’une quarantaine d’années pour une question de taxe d’habitation. Le temps de l’impression de mon document, ce conseiller a spontanément abordé la chaleur extérieure contrastant avec  la fraicheur de l’établissement. Nous avons échangé quelques minutes sur le temps en Angleterre et je suis repartie. Une discussion très agréable.

Puis, je me suis rendue à la banque et même ressenti qu’au City Council, une conseillère blonde, assez jeune, très aimable m’a porté assistance et a pris son temps pour m’aiguiller.

J’ai également pris le chemin des parcs accompagnée de mes deux enfants. Je me suis amusée à saluer toutes les personnes que je croisais, toutes ont répondu, certaines sur un ton débonnaire, d’autres avec un large sourire, il s’agissait pour la plupart de couples d’un certain âge. Je tire le même constat à la bibliothèque de Leicester. J’ai reçu un accueil chaleureux, le bibliothécaire était blagueur comme à son habitude. 

Enfin, dans les magasins, tout le monde était occupé à son shopping, personne ne faisait attention à personne, comme d’habitude. Pas de regard pesant ou insistant.»

 

Sur le terrain, au Royaume-Uni, les non musulmans ont toujours une attitude ouverte et agréable à l’encontre de leurs concitoyens musulmans. Aucune animosité ne se ressent et chacun se côtoie sereinement.

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>