C’est parti, vous vous sentez prêt à sauter le pas. Vous le savez, vous êtes un futur expat dans l’âme ! Toutefois, bien que Muslim Moves prenne en charge d’épineux points, notamment tout ce qui entoure les inscriptions de santé, scolaires, bancaires ou encore la recherche de logement et de travail, subsistent des interrogations d’ordre organisationnel. Nous nous engageons également à vous donner les meilleurs conseils afin que votre départ se passe dans les conditions les plus appréciables possibles.

 

Repérer les lieux avant le grand départ

Vous avez déjà visité l’Angleterre, connaissez l’endroit où vous souhaitez habiter mais dans l’optique de ne pas partir de manière trop abrupte et de s’acclimater petit à petit avec votre nouvel environnement, surtout si votre expatriation est dans un avenir relativement lointain, prévoyez quelques séjours dans votre future ville. Découvrez les alentours, imprégnez-vous de l’atmosphère, attisez votre envie de départ. Travaillez cette petite boule au ventre d’impatience qui vous maintient dans une excitation constante comme un enfant trépignant avant l’Aïd.

 

Réalisez vos démarches en France

Selon votre situation, il vous faudra mettre un peu d’ordre dans vos affaires. Annoncez à votre ancien employeur votre départ afin que toutes les démarches puissent être faites de son côté. Gérez les changements d’adresse auprès de La Poste, la solution de renvoi de courrier international étant assez commode. Grosso modo, pour une période d’un an, vous payez environ 80 euros.

 

Que faire de votre logement en France ? De votre voiture ?

Arrivent les questions plus personnelles qui nous touchent tous différemment. Garder ou céder notre logement en France ? Le conserver, au moins un temps, peut être avantageux et sécurisant bien qu’onéreux.
Pour celles et ceux qui s’interrogent sur la conduite volant à gauche en Angleterre, c’est tout à fait envisageable, nombre d’expats conservent leur véhicule français. Pour ceux qui en cherchent un nouveau, pensez à une boîte de vitesse automatique car son maniement avec la main gauche n’est pas donné à tous. Un bon point à savoir, les voitures au Royaume-Uni coûtent bien moins chères qu’en France.

 

Discuter avec votre entourage

Que vous partiez en famille ou en solo, n’hésitez pas à demander conseil même auprès de personnes qui n’ont jamais connu l’expatriation. Nos parents savent parfois bien ce qu’implique un tel voyage. Des tantes ou des oncles adeptes des vacances à l’étranger qui durent des mois, un cousin qui est passé par Erasmus, un ami d’enfance qui revient d’un stage en Asie… Une simple discussion entre époux peut éclaircir de nombreux points et soulever des questions pertinentes.
Les enfants peuvent également avoir leur mot à dire et leurs interrogations sur leur nouvelle vie sont ô combien légitimes. Il est important de toujours les impliquer au processus de départ afin de ménager leurs sentiments et de prêter attention à leur ressenti pour qu’ils ne se sentent pas délaissés. Si c’est un grand pas pour des adultes, ça l’est encore plus pour des enfants !

 

L’organisation du grand départ et le déménagement

Si l’on habite Marseille ou Paris, de facto, les préparatifs ne seront pas les mêmes. Pensez à vous y prendre le plus tôt possible pour saisir les meilleures occasions et avoir le temps de négocier avec une entreprise de déménagement ou de réunir assez d’amis pour vous prêter main forte. Il faut savoir que d’une entreprise à une autre, les coûts sont extrêmement variables. Par contre, vous n’avez aucune démarche spécifique du côté de la douane, pas de déclaration de vos biens, tout se passant au sein de l’Union européenne.
L’une des questions récurrentes des expats s’attache au renouvellement ou non de son mobilier. Encore une fois, c’est assez variable selon les situations. Renseignez-vous au préalable mais la plupart des logements sont loués meublés. Aussi, du fait du développement de l’économie collaborative, de bonnes affaires se trouvent sur Gumtree ou Facebook Marketplace. Évidemment, d’un autre sens, il est bien dommage de racheter un mobilier ou de l’électroménager en bon état alors que d’autres dépenses plus immédiates s’imposeront comme dans tout déménagement.

 

Pour les prévoyants, pourquoi pas un check-up de santé ?

Parce qu’en arrivant vous n’aurez pas le temps de sillonner la ville à la recherche d’une pharmacie car votre grand garçon a mal à la tête, pour finalement vous rendre compte que vous ne connaissez pas l’équivalent du doliprane (oui, ce médicament n’est pas universel !), prévoyez large. Votre médecin peut vous fournir un stock de quelques médicaments de base.
Certains, soucieux de partir du bon pied, optent pour un check-up médical complet. Il est vrai qu’une expatriation nécessite un bon apport en vitamines, fer et minéraux. 😉

 

You speak English, don’t you?

Il est aussi question de se projeter vers votre nouvelle destination, vers votre nouveau « country ». Il ne serait peut-être pas vain de dépoussiérer votre vieux dictionnaire du lycée et de vous replonger dans des récitations effrénées de verbes irréguliers.

Pour les old school, pensez à un listing bien propre au crayon de toutes les choses à faire avant votre départ, pour les digit expats, ça se fera sur tablette ou smartphone 😉 Quoiqu’il en soit, nous restons à votre disposition et répondrons à tous les renseignements dont vous aurez besoin.

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>